30 Avril 2017

La lutte contre le gel, encore en 2017

Après le premier hiver un peu rigoureux depuis 5-6 ans, les mois de février et de mars ont vu une sécheresse importante. Celle-ci a été accentuée par un redoux au mois de mars et au début du mois d'avril qui nous a donné des températures printanières. On parlait déjà en Bourgogne de vendanges précoces...

La nature a repris ses droits en avril et à partir du 15 avril, les températures se sont faites de plus en plus froides. D'un millésime potentiellement précoce, nous passions à un remake du millésime précédent et de sa matinée du 27 avril. Des gelées étaient même annoncées pour le 27 et le 28 avril.

Pas question de revivre le traumatisme de l'année dernière et nous avons décidé d'employer les grand moyens : l'hélicoptère. En passant au dessus des vignes au lever du jour, celui-ci permet un important brassage d'air, chassant l'air le plus froid au sol et amenant un peu d'air un peu plus chaud qui se situe au dessus. L'effet est immédiat et la température mesurée après le passage de l'hélicoptère est remontée de 2°C. Un passage le 27 avril et un le 28 avril sur les premiers et les grands crus permit d'éviter tout dégâts.

La solidarité a aussi joué car nous avons fédéré 16 autres vignerons possédant des vignes sur Puligny dans cette initiative. L'union fait la force, une fois de plus.


Actualités

Suivez régulièrement la vie du Domaine en vous inscrivant à la newsletter