Millésimes

  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2011
  • 2010
  • 2009
  • 2008
  • 2007
  • 2007
  • 2006
  • 2005
  • 2004
  • 2003
  • 2002
  • 2001
  • 2000

Millésime 2006 Puligny-Montrachet & Mâcon

Puligny-Montrachet 2006
L'hiver 2005-2006 commence tôt, est froid, et dure longtemps !
Les premières gelées arrivent à la mi-novembre, et à part quelques jours début décembre et mi-février, sont systématiques jusqu'au 19 mars.
La température descend jusqu'à -15° le 30 décembre.
La période est marquée par de fréquentes averses de neige, mais sans couvrir le sol longtemps, ni avec de fortes épaisseurs. L'hiver reste ainsi en déficit hydrique.

Le mois de mars est humide : 136 mm en cumul. Avril est mitigé.
Mai est frais, mais perturbé avec des orages, ce qui provoque des risques importants de mildiou.
Il faut attendre le 8 juin pour bénéficier de la chaleur, et de l'ensoleillement favorable à la fleur de la vigne. Alors, une belle période estivale s'installe jusqu'au 31 juillet. Grâce à cela, la floraison se termine à une allure record, et la nouaison est obtenue avec précocité. Les raisins grossissent vite, et la fermeture des grappes est assurée vers le 10-12 juillet.
Août, par contre, est humide et froid.

Septembre, quant à lui, est merveilleux d'ensoleillement, de luminosité, et justifie pleinement sa réputation de mois de la qualité. Le temps reste sec, avec de très belles journées à de bonnes températures, favorables à une excellente maturation des raisins.
Les foyers de botrytis qui avaient commencé à se développer en août sont stabilisés.
Les vendanges se déroulent du 20 au 27 septembre.
Les chardonnays, bien mûrs, prêts à basculer rapidement dans la surmaturité, doivent être surveillés de près, et vendangés dans le bon ordre.

L'équilibre des moûts est très bon, et les fermentations se déroulent bien.
Les premières dégustations font ressortir des vins avec beaucoup d'arômes aux senteurs de fruits fins et mûrs.

L'élevage s'effectue sans problème, le premier soutirage intervient après 11 à 12 mois, et la mise en bouteilles est envisagée en fin d'hiver/début de printemps, comme d'habitude.

Les vins sont conformes à ce que l'on attendait, c'est-à-dire fins, élégants, de bonne maturité, caractéristiques de leurs terroirs respectifs, typiquement bourguignons.

Vous pourrez les apprécier au plus tôt:
Bourgogne Blanc à partir de 2008
Puligny-Montrachet à partir de 2009
Premiers Crus à partir de 2010
Grands Crus à partir de 2012
Montrachet à partir de 2015

Mâcon-Verzé 2006
Le millésime 2006 correspond à la récolte de la troisième et dernière année de conversion en biodynamie.
L'hiver est assez doux, le départ de la végétation se fait normalement début avril.
Le début de l'été est très chaud (mi-juin, juillet), la floraison est bonne. Par contre, le
mois d'Août est pluvieux et froid.
Heureusement le beau temps de début septembre est là pour nous apporter une bonne maturation des raisins.
Les vendanges se déroulent du 24 septembre au 1er octobre avec un temps clément.
La récolte représente 260 pièces.

Les moûts sont vinifiés à Puligny-Montrachet, dans des cuves de matériaux différents : acier émaillé, inox ou ciment.
Les fermentations alcooliques sont assez lentes, les premières se terminent début novembre et les dernières au printemps 2007.
Le vin est élevé pendant 15 mois. Puis il est mis en bouteille fin 2007. Il présente un très bel équilibre, la minéralité s'intensifie, les notes florales sont très fines et délicates.




  • Années 2000
  • Années 1990
  • Années 1980
  • Anciens Millésimes
Suivez régulièrement la vie du Domaine en vous inscrivant à la newsletter