Millésimes

  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2011
  • 2010
  • 2009
  • 2008
  • 2007
  • 2007
  • 2006
  • 2005
  • 2004
  • 2003
  • 2002
  • 2001
  • 2000

Un millésime n'est réussi que s'il a été d'abord travaillé avec soin à la vigne.

Heureusement, certains millésimes, difficiles à la vigne et nécessitant tout le savoir faire des vignerons, se révèlent une fois en cave comme des millésimes prometteurs. Le millésime 2019 est l'un de ceux là.

Après un hiver particulièrement court, les mois de février et mars sont presque printaniers, secs, avec même un record de chaleur pour la saison le 27 février. Les vignes enregistrent le message de la nature, se réveillent tôt et commencent leur pousse. La saison reprend ses droits dès le 5 avril avec un premier gel matinal suivi par quatre autres épisodes de gel qui s'étaleront jusqu'au 7 mai.

La leçon des gelées tardives des millésimes 2016 et 2017 a été bien apprise et cette fois-ci les vignerons lutteront collectivement contre le gel en sortant les bougies, en brûlant de la paille, en mettant en marche des éoliennes, en mettant des bâches sur les vignes afin de retenir un peu de chaleur. Toutes les méthodes ne sont pas également efficaces et le brûlage de la paille, pour spectaculaire que cela soit, ne montre pas une efficacité probante.

L'été 2019 est l'un des plus chauds connus à cette date avec deux canicules : une fin juin et l'autre fin juillet. On dépassera 40°C dans certains endroits et des signes de grillure apparaissent dans la vigne. Heureusement que le mois d'août est plus apaisé avec de la pluie les 10 et 12 août qui permet à la nature de se régénérer.

Le temps est frais début septembre pour remonter en température à l'approche des vendanges qui commencent le 11 septembre.

  • Années 2000
  • Années 1990
  • Années 1980
  • Anciens Millésimes
Suivez régulièrement la vie du Domaine en vous inscrivant à la newsletter